Pré-liste de 23 joueurs – Équipe de France (Troyes 2021)

Dans l’optique de la préparation à la Coupe du Monde (FIPFA World Cup), un stage de préparation sera organisé du 1er au 6 Novembre au Centre Sportif de l’Aube de Troyes (10).

Pré-liste de 23 joueurs

Du fait de l’absence de compétition en raison de la situation sanitaire qui n’a pas permis au sélectionneur national et son staff d’observer les joueurs, une pré liste de 23 joueurs a été établie ⚽️

La liste définitive de 12 joueurs sera transmise à l’issue du week-end de D1 qui se déroulera à Troyes du 17-18-19 octobre 2021.

Cette pré liste est réalisée afin que les joueurs/joueuses puissent commencer à anticiper une éventuelle sélection, cependant cette pré liste n’est pas exhaustive et un joueur ou joueuse hors pré liste peut être sélectionné en fonction de ses performances lors du début de saison.

Pré-liste (23 joueurs) – David VERGE (sélectionneur national) :

ABDOU SAID Faresse

BONVARLET Henri

BRIGE Jordan

CARNEC Kévin

CONQ Erwan

FERA Baptiste

FILLATRE Aurélien

GARNIER Océane

GHELAMI Mohamed

HELLAL Nassim

LAGARDERE Damien

LE BELLER Tristan

LEFEBVRE Florian

MALARD Sylvain

MOUSSAOUI Youness

NAJAR Ferdaous

POUCHET Malaurie

RENIERS Julien

SOUABNI Amine

WEISS Bryan

ZEREN Noel

ZILLAL Amoukrane

ZOU Julien

Stage équipe de France – Niort 2020

L’Équipe de France de foot-fauteuil a entamé sa préparation pour la prochaine Coupe du Monde du 1er au 7 mars 2020 à Niort. Nous remercions Guillaume DAYAN et les Chamois Niortais pour leur accueil, ainsi qu’à l’ensemble des personnes ayant participées au bon déroulement de ce stage 🇫🇷⚽️

Rencontre avec les enfants de Niort :

Niort TV à la rencontre de l’Equipe de France

2019- Vice-Champions d’Europe

Vice-Champions d’Europe

Les bleus se déplacent à Pajulahti en Finlande en mai 2019 pour prendre part à la seconde coupe d’Europe des nations. Le nouveau sélectionneur national, David Vergé, amène avec lui six joueurs champions du monde en 2017 et deux petits nouveaux: M.Pouchet et A.Souabni.

Après un parcours sans faute durant les poules avec six victoires en six rencontres (60 buts marqués pour 0 but encaissé), la France s’incline malheureusement en finale de la seconde édition de la Coupe d’Europe des Nations face à de valeureux anglais. Au terme d’un beau match de football, les bleus menaient pourtant au score 2-0 à la demi-heure de jeu mais ont finalement été remonté au score 2-2. Les prolongations ne départageant pas les deux nations, il fut procédé à la fatidique séance des tirs aux buts à l’issue de laquelle les français s’inclineront 1-3…

Joueurs : Erwan Conq, Mohamed Ghelami, Tristan Le Beller, Sylvain Malard, Malaurie Pouchet, Julien Reniers, Amine Souabni et Bryan Weiss.

Staff : David Verge (entraîneur national), Emmanuel Breuil (entraîneur national adjoint), Aurélien Vandenbergue (Manager général), Guillaume Groc (Kiné), Jean-Michel Hiel (Technicien National)

L’ensemble des vidéos des matchs et émissions spéciales avec les Bleus durant l’EPFA Nations Cup 2019 en Finlande ici

LE PARCOURS DES BLEUS :

Matchs de poule

France – Finlande : 15 – 0

Danemark – France : 0 – 5

Irlande – France : 0 – 10

Angleterre – France : 0 – 3

France – Irlande du Nord : 12 – 0

Autriche- France : 0 – 15

½ finale

France – Irlande : 6 – 0

Finale

France – Angleterre : 2 – 2

1 – 3 aux T.A.B

Malheureux en finale (panne de son fauteuil), le français Mohamed Ghelami est désigné meilleur joueur de la compétition.

2017- Champions du monde

Champions du Monde

10 juillet 2017

En remportant la finale face aux Américains qui jouaient à domicile à Kissimmee (Floride), l’équipe de France de foot-fauteuil remporte pour la première fois la Coupe du Monde de la discipline. A l’issue d’un tournoi sans faute, les Bleus se sont imposés 4/2 en finale face aux doubles champions du monde américains. Après le titre européen obtenu en 2014, les Bleus entrent définitivement dans l’histoire du foot fauteuil électrique. Vive les Bleus !

Joueurs : Erwan Conq, Marie Battistella, Tristan Delmas, Mohamed Ghelami, Tristan Le Beller, Sylvain Malard, Julien Reniers et Bryan Weiss.

Staff : Bernard Berthouloux (sélectionneur), Ricardo Riso et David VERGE (entraîneurs adjoints), Joël Barrière (manager général), Olivier Ferrari (kiné), Jean-Michel Hiel (technicien)

Il l’avait annoncé avant de prendre l’avion pour les USA, pour Bernard Berthouloux, le sélectionneur des Bleus, il n’y avait qu’un seul objectif : revenir en France avec la Coupe du monde. Pari tenu, l’équipe de France est rentrée à Paris avec le trophée entre les mains.

Un pari remporté avec la manière tant les Français ont mené de main de maitre ce tournoi, sans un seul accroc. Solides, déterminés, les Bleus se sont montrés féroces face à leurs adversaires.

UNE FINALE POUR ENTRER DANS L’HISTOIRE

L’équipe de France, pleine de jeunes talents a pu dérouler tout son savoir-faire lors des quatre jours de compétition, offrant de superbes rencontres. La finale de cette Coupe du monde fut à cette image. Ainsi, dès la deuxième minute, puis un peu plus tard, Tristan le Beller a inscrit deux buts permettant à la France d’être à égalité à la pause (2-2). Le benjamin de l’équipe, âgé de tout juste quinze ans, s’est, pour sa première compétition en bleu, littéralement révélé dans ce collectif France. Le but permettant à la France de mener 3-2 fut l’œuvre de Bryan Weiss, 22 ans, membre de l’équipe de France depuis trois ans et dont il est l’un des leaders technique. Le dernier but fut marqué sur penalty par Mohamed Ghelami (19 ans), élu meilleur buteur de la compétition avec 15 réalisations.

LE PARCOURS DES BLEUS

Matchs de poule

France/Canada : 11/0

France/Irlande 9/0

France/Angleterre : 2/1

France/Australie : 4/0

¼ de finale

France/Argentine: 11/0

½ finale

France/Australie: 7/0

Finale

France/USA: 4/2

2014- Champions d’Europe

Victoire en finale contre l’Angleterre de l’EPFA Nations Cup 2014 en Irlande

Les bleus se déplacent à Limerick en Irlande en juillet 2014 pour prendre part à la première coupe d’Europe des nations. Le sélectionneur Bernard Berthouloux amène avec lui un groupe renouvelé par rapport à la dernière compétition internationale. En effet, seuls Jérôme Durand et Sylvain Malard avaient vécu le traumatisant mondial en France en 2011.

Les français mettent le curseur très haut d’entrée de compétition et survolent la phase de poule en n’étant jamais inquiétés par les autres nations. La finale face aux anglais sera du même acabit, la supériorité des français est telle qu’ils l’emporteront 5-0. Ce sacre permet enfin à la France de remporter sa première compétition internationale.

Joueurs : Erwan Conq, Tristan Delmas, Jérôme Durand, Pierre-Vincent Gamin, Mohamed Ghelami, Sylvain Malard, Julien Reniers et Bryan Weiss.

Staff : Bernard Berthouloux (sélectionneur), Ricardo Riso et David VERGE (entraîneurs adjoints), Joël Barrière (manager général), Olivier Ferrari (kiné), Romain Hiel (technicien)

LE PARCOURS DES BLEUS :

Matchs de poule

Danemark – France : 0 – 15

Belgique – France : 0 – 12

Irlande – France : 0 – 14

Angleterre – France : 2 – 6

France – Suisse : 21 – 0

½ finale

France – Irlande : 15 – 0

Finale

France – Angleterre : 5 – 0

2011- 3e place Coupe du Monde

3e place pour les Bleus à la Coupe du Monde 2011 à Paris

Désirant laver l’affront de sa défaite en finale face aux USA lors de l’édition précédente, la France organise cette deuxième édition à domicile à la Halle Carpentier à Paris. Encouragés par un nombreux public durant la compétition, les bleus sortent vainqueurs de leurs quatre matchs de poule et assument ainsi leur statut de favori.

Ce statut de premier de poule ne les empêchera pas de voir se dresser à nouveau face à eux leur meilleur ennemi américain en demi-finale. La rencontre est tendue et malheureusement ce sont les américains qui ouvrent le score sur un penalty litigieux. Les français tenteront de revenir dans le match mais ils n’y parviendront pas face à une équipe extrêmement bien organisée et un arbitrage souvent en leur défaveur.

Ils laissent donc les USA réaliser le doublé face aux anglais en finale, n’obtenant que la troisième place comme lot de consolation, bien loin des espérances d’avant-compétition.

Joueurs : Jérôme Durand, Youcef Ayad Zeddam, Anthony Bastien, Vincent Le Quellenec, Sylvain Malard, Gregory Néron, Ludovic Paulot et Brahim Sébiane.

Staff : Bernard Berthouloux (sélectionneur), Ricardo Riso (sélectionneur adjoint), Dominique Scelles (manager général), Olivier Ferrari (kiné)

LE PARCOURS DES BLEUS

Matchs de poule

France/Belgique : 2-1

France/Australie : 8-0

France/Irlande : 6-0

France/Canada : 3-0

½ finale

France/USA : 1-2

Finale pour la 3ème place

France/Belgique : 3-0

2007- Finaliste Coupe du Monde

Vice champion du monde à Tokyo (Japon) en 2007 !

Pour cette première coupe du monde de la discipline, le sélectionneur national, Jean-Luc Feydit décide de s’entourer d’un groupe de joueurs expérimentés habitué à jouer depuis de nombreuses années au niveau hexagonal.

Après avoir été tenus en échec 1-1 par les américains et les anglais, les français terminent seconds de la phase de poule. En demi-finale ce sont les japonais qui se dressent face à eux. Le match est tendu et les deux équipes sont contraintes de disputer les prolongations. La délivrance viendra du pare-choc de Brahim Sébiane dans les ultimes instants du match.

Les français entament très bien la finale face aux Etats-Unis puisqu’ils ouvrent le score grâce à Morgan Lifante. Les américains parviennent à égaliser en seconde mi-temps et ne seront plus pris en défaut. C’est la cruelle séance des tirs aux buts qui départagera les deux équipes, à ce jeu ce seront malheureusement les joueurs de la bannière étoilée qui en sortiront vainqueur, devenant ainsi les premiers champions du monde de l’histoire la discipline.

Joueurs : Habd-Eddine Sebiane, Tristan Delmas, Jérôme Durand, Nicolas Guillemot, Morgan Lifante, Sylvain Malard, Farid Rouidjali et Brahim Sébiane

Staff : Jean-Luc Feydit (sélectionneur), Bernard Berthouloux (sélectionneur adjoint)

Matchs de poule :

France – Portugal : 10-0

France – Belgique : 3-0

France – Danemark : 9-0

France – Angleterre : 1-1

France – États-Unis : 1-1

France – Japon : 5-0

½ finale

France – Japon : 1-0 (après prolongations)

Finale

France – États-Unis : 1-1 (5-6 T.A.B)